Interview de Mathieu Tremblay (Brest)

29 Jun 2020
2 minutes, 36 seconds

Bonjour Mathieu. Vous êtes arrivé en France en D2, en intégrant l'équipe de Limoges. Aviez-vous pour projet d'intégrer directement une équipe de D2 à votre arrivée ?

J’avais comme objectif d’intégrer un club de D1. Mais comme mon CV n’était pas très intéressant pour les clubs de D1 à ce moment de ma carrière, j’ai eu du mal à trouver une proposition en D1. De plus, j’avais arrêté le hockey de compétition entre 2013 et 2015 pour me concentrer sur mes études universitaires en enseignement de l’éducation physique et de la santé, donc les équipes n’étaient pas très rassurées. C’est pourquoi j’ai opté pour la D2, afin de m’adapter au style de jeu français et avec comme objectif de faire mes preuves et dénicher une proposition en D1 l’année suivante.

Avec 49 points inscrits en 18 matchs, vous avez rapidement été repéré par des clubs de D1, et notamment par Cholet, où vous avez joué 2 saisons. Que pouvez-vous nous dire à propos de vos 2 premières saisons là-bas ?

J’ai passé 2 merveilleuses années à Cholet. Les dirigeants ont été super dès mon arrivé, ce qui m’a beaucoup aidé dans mon adaptation au championnat D1. J’ai connu une bonne première saison, j’ai eu la chance d’évoluer avec des joueurs très expérimentés qui m’ont donné plusieurs conseils et j’ai beaucoup gagné en confiance. Ma deuxième saison à Cholet a été très enrichissante sur le plan individuel et collectif. Je n’avais plus la pression d’entamer la saison dans un nouveau championnat, comme il avait été le cas à mes 2 dernières saisons. De plus, j’ai eu la confiance de mes entraîneurs et de mes coéquipiers en étant nommé capitaine. Nous avons connu une première partie de championnat plutôt difficile, mais la phase retour a été incroyable. Notre cohésion groupe nous a permis de réaliser de grosses performances, d’accumuler les victoires et dénicher une qualification pour les play-offs. Cette deuxième saison à Cholet m’a permis d’acquérir beaucoup d’expérience et aujourd’hui je suis très reconnaissant envers ce club qui m’a donné ma première chance en D1.

Cette saison, vous quittez les Remparts de Tours pour vous rendre en Bretagne. Comment s'est profilée ta décision et connaissez-vous déjà des joueurs à Brest?

La décision de m’engager avec les Albatros de Brest pour la prochaine saison n’a pas été très dure à prendre. Les dirigeants du club ont démontré beaucoup d’intérêt à mon égard. Dès les premières discussions, je sentais qu’ils étaient très honnêtes et respectueux dans leur démarche. J’ai donc contacté plusieurs amis qui ont évolué dans ce club et à chaque fois c’était de très bons commentaires pour les dirigeants et la ville. Finalement, le fait de connaître Nicolas Thos et Julien Gaubert qui évoluent déjà là-bas et mon coéquipier à Tours, Louis-Philipe Denis, qui a également signé à Brest pour l’an prochain m’ont aidé dans ma décision. J’ai maintenant très hâte d’arriver en Bretagne au mois d’août, afin de rencontrer mes nouveaux coéquipiers, le staff, les dirigeants et les fans.

Merci Mathieu pour votre retour, et bonne continuation.

Mathieu Tremblay, lors d’un match à Brest.

Crédit photo : Albatrosbrest.com